Accueil » Évènements / Actions » Les lycéens invitent

Les lycéens invitent

La Fête du Livre de Bron propose à des lycéens des rencontres privilégiées avec des écrivains afin d’amener un public toujours plus large à la littérature contemporaine. Chaque année, depuis plus de quinze ans, ce sont près de 300 élèves des lycées de la Métropole qui franchissent les portes de la manifestation après avoir lu les romans proposés et préparé la venue de leurs auteurs.

 

Informations et contact : rosita@fetedulivredebron.com

 

 

 

Exemples de livres lus et d’auteurs rencontrés :

- Année scolaire 2017/2018 : Jean-Baptiste Andréa (Ma Reine), Delphine Coulin (Samba pour la France) et François-Henri Désérable (Évariste)
Réécouter les rencontres

- Année scolaire 2016/2017 : Nathacha Appanah (Le dernier frère), Marcus Malte (Cannisses) et Véronique Ovaldé (Ce que je sais de Vera Candida)
Réécouter les rencontres
Les lycéens invitent Nathacha Appanah

- Année scolaire 2015/2016 : Didier Castino (Après le silence), Mathias Enard (Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants), Martin Page et Samuel Jean (le roman numérique Emma et la nouvelle civilisation
Réécouter les rencontres
Les lycéens invitent Mathias Enard
Les lycens invitent Martin Page et Samuel Jan

- Année scolaire 2014/2015 : Hubert Mingarelli (Un repas en hiver), Eric Vuillard (Tristesse de la terre) et Valérie Zenatti (Jacob, Jacob)
Réécouter les rencontres
Les lycéens invitent Hubert Mingarelli
Les lycéens invitent Valérie Zenatti

- Année scolaire 2013/2014 : Philippe Fusaro (Le colosse d’argile), Paola Pigani (N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures) et Florence Seyvos (Le garçon incassable)
Réécouter les rencontres
Les lycéens invitent Philippe Fusaro

- Année scolaire 2012/2013 : Antoine Choplin (La nuit tombée), Iain Levison (Un petit boulot) et Joy Sorman (Du bruit)

 

Les lycées impliqués :

Les lycées Jean-Paul Sartre, Emile Béjuit et Tony Garnier de Bron, Condorcet de Saint-Priest, Marcel Sembat de Vénissieux et Louise Labé de Lyon ont pris part au projet ces dernières années. Une dizaine de classes de seconde, première ou terminale est impliquée sur chacune des éditions pour un total de 300 élèves environ. Le nombre de classes accueillies est volontairement limité pour permettre l'échange et l'implication.