Accueil » Festival » Les grands cycles

Les grands cycles

La littérature est un sport de combat

Un cycle de tables rondes, de dialogues et de grands entretiens avec des écrivains dont les livres montrent que la littérature est bien souvent un sport de combat : avec l'histoire officielle, avec le temps, l'oubli, la solitude, mais aussi l'enfance, la famille, la politique, la liberté, la mémoire ou l'époque.

 

Usage(s) du monde

Des rencontres avec des écrivains venus des quatre coins du monde – Belgique, Haïti, Italie, Cuba, Ukraine, Grande-Bretagne, Syrie – dont les livres nous plongent dans la réalité de leur pays, qu'elle soit passée ou présente. La preuve que la littérature dépasse les frontières et abolit les distances, en nous proposant de nouveaux usage(s) du monde !

 

D'autres vies que la sienne

Une série de rencontres avec des auteurs qui font d'un personnage réel le matériau principal de leur roman, en revisitant son parcours et en livrant parfois, en creux, une tentative d'autoportrait... Retrouvez Robert Desnos, Camille Claudel, Roman Gary et bien d'autres dans ce jeu de miroirs entre un auteur et son alter ego romanesque.

 

Penser l'époque

Des débats avec des philosophes, des anthropologues, des sociologues, des historiens et des écrivains dont les essais interrogent les grands enjeux du temps présent : le rapport à l'histoire contemporaine, les questions de migrations, la situation syrienne actuelle... Et aussi, une grande table ronde pour les 50 ans de Mai 68, clin d’œil à l'un des événements fondateurs de notre modernité politique.

 

La littérature est un spectacle vivant

Des mises en espace (et en voix) par des comédiens reconnus, des lectures musicales, des concerts littéraires, des projections de films et même une sieste acoustique. Autant de formes nouvelles qui permettent à la littérature de dépasser le cadre du livre et de devenir spectacle vivant.