Accueil » Festival » Programme adultes

Programme adultes


Mer. 8

20 h

Hors les murs

Ferme du Vinatier

Lecture projection

 

Emmanuelle Pagano

On n’est pas là pour disparaître 

Dans sa Trilogie des rives, Emmanuelle Pagano interroge la relation de l’eau et de l’homme, la violence des flux et celle des rives qui les contraignent. Des vallées ardéchoises, qui faisaient l’objet du premier volume Lignes et fils, elle se déplace vers le lac du Salagou (Hérault), barrage qui a ennoyé une vallée, où son grand-père paternel possédait des vignes, aujourd’hui sous l’eau, dont elle n’a connu qu’une image : la photo des dernières vendanges. Dans ce livre, Saufs riverains, comme dans les deux autres volumes de la trilogie, elle a le même souci de mettre en mots, pour mémoire, ce qui disparaît ou va disparaître, et qui provoque chez les hommes et les terres de profonds bouleversements. La rencontre sera accompagnée d’une lecture et d’une projection d’images, qui sont autant de documents que l’auteur a glanés pour raconter et éprouver cette histoire d’ennoyage.

* En partenariat avec la Ferme du Vinatier. Entrée libre

Jeu. 9

20 h

Hors les murs

Jack Jack

Concert littéraire

 

Magyd Cherfi

Longue haleine 

L’ex-parolier et chanteur du groupe Zebda, auteur de trois livres aux éditions Actes Sud, propose une lecture musicale dans laquelle on retrouve notamment des extraits de son nouveau roman, Ma part de Gaulois, entrecoupés de chansons issues de ses albums solo et des morceaux cultes du groupe toulousain. Une manière d’entrer dans l’œuvre musicale et littéraire de celui qui se réclame d’influences diverses, notamment les Clash, Madame Bovary et Jean-Paul Sartre !

En partenariat avec le Jack Jack et la MJC de Bron
Tarifs : prévente 10 € / vente sur place 12 €
Billetterie/renseignements sur www.jackjack.fr

Ven. 10

10 h

Journée de réflexion

Hippodrome Lyon-Parilly

Sur inscription

Magic Mirror

Olivier Bessard-Banquy

De l’édition indépendante à l’industrie du livre 

Depuis de nombreuses années, Olivier Bessard-Banquy s’attache à décrypter les mutations de l’édition littéraire et de la vie des lettres. De l’analyse de la vie éditoriale au 20ème siècle (à travers les grandes figures comme Gallimard ou Grasset), à la mutation numérique, en passant par la standardisation liée à l’ère industrielle du livre, c’est l’ensemble de ces enjeux qu’il explore et commente, avec la rigueur universitaire liée au travail sur les archives et la dimension plus iconoclaste de son jugement personnel. Une approche passionnante et salutaire pour les lecteurs et les professionnels du livre.

La journée est animée par Thierry Guichard, directeur de la publication du Matricule des Anges.
Sur inscription : j.reflexion(at)fetedulivredebron.com
Tarif pour la journée : professionnel 30 € / particulier 10 € Journée organisée en partenariat avec l’ARALD, l’Université Lumière-Lyon ll, la Médiathèque Départementale du Rhône et Médiat Rhône-Alpes.
**En entrée libre dans la limite des places disponibles.

Ven. 10

11 h 30

Journée de réflexion

Hippodrome Lyon-Parilly

Sur inscription

Magic Mirror

À l’occasion des 20 ans des éditions La Fosse aux Ours, retour sur cette aventure éditoriale en compagnie de certains des auteurs et traducteurs du catalogue. L’occasion, aussi, de comprendre en compagnie de Laurent Bonzon, son directeur, le rôle d’une agence comme l’ARALD dans le soutien et le développement d’une structure éditoriale telle que La Fosse aux Ours, tandis que la journaliste Martine Laval, qui a beaucoup contribué à la visibilité médiatique de la maison, évoque ses liens avec La Fosse aux Ours.

La journée est animée par Thierry Guichard, directeur de la publication du Matricule des Anges.
Sur inscription : j.reflexion(at)fetedulivredebron.com
Tarif pour la journée : professionnel 30 € / particulier 10 € Journée organisée en partenariat avec l’ARALD, l’Université Lumière-Lyon ll, la Médiathèque Départementale du Rhône et Médiat Rhône-Alpes.
**En entrée libre dans la limite des places disponibles.

Ven. 10

13 h 45

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Exposition déambulation

Du grand hall à l'espace Lecture

Sébastien Mourrain

156ème étage 

Qui n’a jamais rêvé de grimper au plus haut du plus haut des gratte-ciels ? Voilà ce que nous propose de faire Sébastien Mourrain. Saurez-vous retrouver le salon de l’appartement de Bigoudi, son personnage désormais célèbre ? Venez tenter l’expérience !
Cette exposition scénographiée, créée pour la Fête du Livre de Bron, vous fait déambuler à la recherche de ce salon dans les espaces de l’hippodrome en compagnie de Bigoudi, retraitée dynamique, et de découvrir plusieurs des derniers albums de l’artiste. Entre ciel et terre, cette exposition emmènera petits et grands au pays de la démesure. De quoi faire leur bonheur à la hauteur d’un 156ème étage de gratte-ciel !

Exposition originale créée et réalisée par Sébastien Mourrain, La fête du livre de Bron et l’agence Imagier Vagabond.
Déambulation dans l’hippodrome : point de départ à l’Accueil Grand Hall (RDC), arrivée à l’Espace Lecture au 156ème étage !
Vernissage vendredi 10 mars à 13h45 - Visite de l’exposition suivie d’un temps de discussion autour du projet, en présence de Sébastien Mourrain, Catherine Chulliat, scénographe (Fête du Livre de Bron) et Virginie Mansot (Imagier Vagabond).

Ven. 10

14 h 30

Journée de réflexion

Hippodrome Lyon-Parilly

Ouvert à tous

Salle du Manège

Elitza Gueorguieva | Valérie Manteau | Frédéric Martin | Yves Pagès

L’aventure du premier roman 

Comment l’auteur d’un premier roman parvient-il à être édité ? Les manuscrits envoyés par la poste ont-ils une chance d’être sélectionnés par un éditeur ? Comment les primo-romanciers vivent-ils cette première publication, puis la promotion, les rencontres avec les lecteurs ? Quelle place tiennent les premiers romans dans la presse spécialisée et les autres lieux de médiation ? Le deuxième roman est-il comme on le dit le plus difficile ? Autant de questions posées à deux “couples” auteur / éditeur qui nous livrent leurs secrets de fabrication : Yes Pagès, directeur des éditions Verticales et Elitza Gueorguieva, auteur de Les cosmonautes ne font que passer ; Frédéric Martin, directeur des éditions du Tripode et Valérie Manteau, auteur de Calme et tranquille. Deux des premiers romans les plus stimulants de cette année 2016 !

La journée est animée par Thierry Guichard, directeur de la publication du Matricule des Anges.
*Sur inscription : j.reflexion(at)fetedulivredebron.com
Tarif pour la journée : professionnel 30 € / particulier 10 € Journée organisée en partenariat avec l’ARALD, l’Université Lumière-Lyon ll, la Médiathèque Départementale du Rhône et Médiat Rhône-Alpes.
**En entrée libre dans la limite des places disponibles.

Ven. 10

14 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Les lycéens invitent

Magic Mirror

Nathacha Appanah

Le Dernier Frère 

Le 26 décembre 1940, l’Atlantic a accosté à Port-Louis avec, à bord, quelque 1500 Juifs, refoulés de Palestine et déportés à l’île Maurice, alors colonie britannique. Au soir de sa vie, Raj est rattrapé par le souvenir de ces événements qui l’ont marqué au fer rouge et se retrouve projeté dans son enfance : les champs de canne, les jeux près de la rivière avec ses frères, le soleil brûlant, l’installation de la famille près de la prison où vivent de mystérieux réfugiés. Et son amitié avec David, qui changera sa vie à jamais.

Les rencontres sont ouvertes au public dans la limite des places disponibles.

Ven. 10

14 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Les lycéens invitent

Librairie

Marcus Malte

Cannisses 

Dans un lotissement de province, un homme tente de surmonter la mort de sa femme et d’élever seul leurs deux enfants. Retranché derrière ses cannisses, il observe ses voisins, une famille unie, qui vit avec insouciance et légèreté. Pourquoi eux et pas lui ? À quoi ça tient, le bonheur ? Il en arrive à penser que le destin l’a frappé parce qu’ils ont choisi la mauvaise maison. Il devient de plus en plus intrusif, en même temps qu’il perd la raison et que le roman bascule vers un sombre thriller psychologique...

Les rencontres sont ouvertes au public dans la limite des places disponibles.

Ven. 10

14 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Les lycéens invitent

Salle du Manège

Véronique Ovaldé

Ce que je sais de Vera Candida 

Quand on lui apprend qu’elle va mourir dans six mois, Vera Candida abandonne tout pour retourner à Vatapuna... Un roman qui est une fable enjouée sur le destin de trois femmes d’une même famille, dans une Amérique du Sud fantasmée. Il y a là Rose, la grand-mère, ancienne prostituée devenue pêcheuse de poissons volants, Violette, la mère, aventureuse au destin météorique, et Vera Candida, la fille, qui à quinze ans s’enfuit en bus avec un bébé dans le ventre. Trois existences traversées par un terrible secret.

Les rencontres sont ouvertes au public dans la limite des places disponibles.

Ven. 10

17 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Salle des Parieurs

Cécile Coulon | Marcus Malte

Des mondes sauvages 

Dans Le Garçon, Marcus Malte met en scène un enfant presque sauvage, qui ne parle pas, aux prises avec la survie, après la mort de sa mère. Il va apprendre, grandir, traverser le vingtième siècle et se mettre à l’épreuve du monde, des hommes, de la guerre et de l’amour. Ce sont également des êtres confrontés à l’Histoire et au fol orgueil des hommes, que Cécile Coulon dépeint dans Trois saisons d’orage, une saga qui met en présence une famille de médecins et une lignée de paysans. Deux romans envoûtants où les hommes sont aux prises avec leurs démons mais aussi avec la nature, et les lieux qu’ils tentent de dompter et d’habiter.

Ven. 10

20 h 30

Lectures musicales

Hippodrome Lyon-Parilly

Lecture musicale dessinée

Magic Mirror

Charles Berbérian | Bastien Lallemant | Véronique Ovaldé

Soyez imprudents les enfants 

Quand une romancière rencontre l’univers d’un dessinateur de Bd et d’un chanteur... Les trois artistes tissent une toile inédite faite de textes, de chansons, de dessins, croisent leurs mondes, avec une grâce infinie, de la joie et une douce mélancolie autour du roman de Véronique Ovaldé, Soyez imprudents les enfants (Flammarion 2016).

Sam. 11

10 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Lancement de la 19è édition du Printemps des Poètes

Salle des Parieurs

Maya Ombasic | Lyonel Trouillot

La langue poétique, un endroit où vivre ? 

Maya Ombasic est une romancière et poète d’origine bosniaque, exilée à Montréal, dont les romans et recueils disent beaucoup de ses errances géographiques et intimes, mais aussi de son rapport à la langue française. Une langue que Lyonel Trouillot travaille lui aussi dans des poèmes et romans qui explorent la réalité contemporaine de Port-au-Prince en Haïti, une ville marquée par les souffrances du peuple, l’amnésie des puissants et l’éternelle question de la résistance.

En partenariat avec l’Espace Pandora et le Printemps des Poètes.

Sam. 11

11 h

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Magic Mirror

Jean-Claude Milner | Éric Vuillard

No(s) révolution(s) 

Dans Relire la Révolution, le linguiste et philosophe Jean-Claude Milner s’applique à décrypter le principe de Révolution en explorant ses diverses variations - de 1789 à nos jours - et en replaçant cet idéal dans la grille de lecture de notre temps. C’est sur le seul jour du 14 juillet que le romancier Eric Vuillard s’arrête dans un récit plein de bruit et de fureur sur la prise de la Bastille vue du côté des anonymes, des gens ordinaires, des vies minuscules. Deux façons de revisiter les grandeurs et décadences de l’idéal révolutionnaire qui permettent aussi d’interroger la liberté et la force des peuples, au fil des siècles ainsi que dans notre monde contemporain.

Sam. 11

11 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Lancement de la 19è édition du Printemps des Poètes

Salle des Parieurs

Patrick Chamoiseau

La matière de l’absence 

La Martinique, la France, les Antilles, la créolité, le « tout-monde » cher à son ami Edouard Glissant, mais aussi la littérature et la poésie... autant de lieux et territoires qui déterminent l’identité multiple de Patrick Chamoiseau, dont le dernier roman, Matière de l’absence, revient sur la disparition de la mère et la « sortie » définitive de l’enfance. Entretien avec un écrivain majeur, dont la prose est tout entière irriguée par le poème, et qui fait du roman le lieu de toutes les expérimentations formelles.

En partenariat avec l’Espace Pandora et le Printemps des Poètes.

Sam. 11

11 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Enregistrement France Culture

Librairie

Patrick Chamoiseau

Masterclasse France Culture 

France Culture installe un studio au cœur de la librairie de la Fête du Livre de Bron pour l’enregistrement d’émissions en direct et des interviews d’auteurs...
Retrouvez Sylvain Bourmeau, Matthieu Garrigou-Lagrange,Tewfik Hakem et Christophe Ono-Dit-Biot tout au long du week-end et vivez la radio en live !

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 11H30 à 13H 
Masterclasse de Valère Novarina animée par Sylvain Bourmeau

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 14H30 à 15H30
La Compagnie des auteurs de Matthieu Garrigou-Lagrange
Carte blanche à Patrick Chamoiseau

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 16H à 16H30
Paso Doble de Tewfik Hakem avec Emmanuelle Pagano

ÉMISSION EN DIRECT DE 17H à 18H
Le temps des écrivains de Christophe Ono-Dit-Biot avec Patrick Chamoiseau
 

 

 

Sam. 11

12 h 45

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Table ronde

Salle des Parieurs

Didier Castino | Thierry Hesse | Ivan Jablonka

Ceci n’est pas (seulement) un fait divers 

Dans Laëtitia ou la fin des hommes, l’historien Ivan Jablonka tente de décrypter les significations d’un fait divers à la fois banal et terrible, tout en retraçant le destin tragique d’une jeune femme victime d’une violence sociale aux multiples visages. Une « littérature documentaire » qui résonne avec les projets romanesques de deux écrivains, Thierry Hesse et Didier Castino, dont les nouveaux livres sont consacrés à la figure de Malik Oussekine, tué il y a trente ans lors des émeutes étudiantes, et dont le destin dit beaucoup des tabous de la société française. Entre histoire, enquête et vérité romanesque, une réflexion passionnante sur le fait divers et ses résonances sociétales.

Rencontre organisée dans le cadre des 70 ans du CNL.

Sam. 11

12 h 45

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Magic Mirror

Éric Chevillard | Emmanuel Venet

Journal d’un « fou » 

Dans son nouveau roman, Emmanuel Venet donne la parole à un homme atteint du syndrome d’Asperger qui, lors des obsèques de sa grand-mère, revient sur l’histoire familiale avec une causticité et une franchise absolues. Un regard d’une grande impertinence qui fait écho au personnage de Ronce-Rose, la jeune fille tenant son journal dans le nouveau livre d’Eric Chevillard, et dont l’apparente candeur permet là aussi un regard distancié et lucide sur le monde. Deux personnages en rupture avec la société, dont la quête de vérité passe par une forme de marginalité, mais aussi par la réappropriation de la parole.

Sam. 11

14 h

Hors les murs

Médiathèque Jean Prévost

Vernissage et visite guidée, en présence du photographe

 

Olivier Roller

"L’arbre, le caillou et l’écrivain" / Photos Olivier Roller 

Comment reçoivent-ils cette image d’eux qu’ils ne maîtrisent pas ? Comment vivent-ils ce moment de mise en scène de leur personne, intime ou publique ? Comment le photographe se situe sur ce terrain de jeu parfois glissant ? Autant d’interrogations auxquelles répond Olivier Roller lors de cette rencontre.
Avec les portraits de : Patti Smith, Jean-Jacques Pauvert, Patrick Modiano, Albert Cossery, James Elroy, Hélène Cixous, Annie Ernaux, Patrick Deville, Pierre guyotat, Jean Hatzfeld, Valère Novarina, Daniel Pennac, Jeanne Benameur, Lionel Duroy, Sorj Chalandon, Irme kertesz, Lydie Salvaire, Boualem Sansal...

Exposition du 7 au 25 mars, à la Médiathèque

Sam. 11

14 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Salle des Parieurs

Laura Alcoba | Nathacha Appanah

Au revoir les enfants 

Tropique de la violence, le dernier roman de Nathacha Appanah, a pour cadre l’île de Mayotte, le dernier - et oublié - département français, où de nombreux enfants, délaissés par des parents en situation irrégulière et souvent expulsés, peuplent les rues, livrés à eux-mêmes. Alors que Laura Alcoba, dans La danse de l’araignée, livre le quotidien d’une adolescente nouvellement arrivée en France et séparée de son père, emprisonné pendant la dictature argentine. Deux romans où l’espoir se conjugue avec l’inquiétude, la solitude, mais aussi l’énergie dont sont capables les enfants et les adolescents confrontés à l’âpreté du monde.

Sam. 11

14 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Magic Mirror

Camille De Toledo | Tristan Garcia

Vie intense, vie potentielle ! 

Deux auteurs dont l’œuvre oscille entre écriture romanesque et réflexion philosophique, développant une façon hybride d’ausculter notre époque en offrant notamment un regard sur l’idée de collectif, sur l’obsession de l’apocalypse qui caractérise notre temps présent, sur la dimension électrique de nos vies, mais aussi sur la tristesse européenne et la foi en une mutation possible... Autant d’enjeux que l’on retrouve dans des livres à la fois érudits et sensibles, brassant les registres et les références (on passe de Six Feet Under à Paul Ricœur d’un livre à l’autre), résolument optimistes et modernes !

Sam. 11

14 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

La Compagnie des auteurs / enregistrement

Librairie

Patrick Chamoiseau

Enregistrement France Culture 

France Culture installe un studio au cœur de la librairie de la Fête du Livre de Bron pour l’enregistrement d’émissions en direct et des interviews d’auteurs...
Retrouvez Sylvain Bourmeau, Matthieu Garrigou-Lagrange,Tewfik Hakem et Christophe Ono-Dit-Biot tout au long du week-end et vivez la radio en live !

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 11H30 à 13H 
Masterclasse de Valère Novarina animée par Sylvain Bourmeau

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 14H30 à 15H30
La Compagnie des auteurs de Matthieu Garrigou-Lagrange
Carte blanche à Patrick Chamoiseau

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 16H à 16H30
Paso Doble de Tewfik Hakem avec Emmanuelle Pagano

ÉMISSION EN DIRECT DE 17H à 18H
Le temps des écrivains de Christophe Ono-Dit-Biot avec Patrick Chamoiseau
 

 

 

Sam. 11

16 h

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Paso Doble / enregistrement

Librairie

Emmanuelle Pagano

Enregistrement France Culture 

France Culture installe un studio au cœur de la librairie de la Fête du Livre de Bron pour l’enregistrement d’émissions en direct et des interviews d’auteurs...
Retrouvez Sylvain Bourmeau, Matthieu Garrigou-Lagrange,Tewfik Hakem et Christophe Ono-Dit-Biot tout au long du week-end et vivez la radio en live !

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 11H30 à 13H 
Masterclasse de Valère Novarina animée par Sylvain Bourmeau

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 14H30 à 15H30
La Compagnie des auteurs de Matthieu Garrigou-Lagrange
Carte blanche à Patrick Chamoiseau

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 16H à 16H30
Paso Doble de Tewfik Hakem avec Emmanuelle Pagano

ÉMISSION EN DIRECT DE 17H à 18H
Le temps des écrivains de Christophe Ono-Dit-Biot avec Patrick Chamoiseau
 

 

 

Sam. 11

16 h 15

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Salle des Parieurs

Négar Djavadi | Shumona Sinha

La vie est ailleurs ? 

Dans Désorientale, Négar Djavadi met en scène son Iran natal et propose une fresque flamboyante sur la mémoire, l’identité, les tribulations des ancêtres sur fond de révolution politique, tout en portant sur la France contemporaine un regard acéré, dans lequel prennent place l’humour, l’insolence et le rock’n’roll. C’est cette même énergie éprise de vérité qui traverse Apatride de Shumona Shina, un roman qui dit le prix d’avoir quitté Calcutta, la déception et la colère qui alimentent des personnages qui ne ménagent ni la société française ni la société indienne. Deux romans qui interrogent la relation au temps, au pays quitté, et la transmission aux nouvelles générations.

Rencontre organisée dans le cadre des 70 ans du CNL.

Sam. 11

16 h 15

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Salle du Manège

Kris | Maël

La traversée du siècle 

Après Notre mère la guerre, une série magnifique sur la Première Guerre mondiale, le duo Kris / Maël revient avec une nouvelle série située dans les années 20 et intitulée Notre Amérique. Dans le tome 1, Quitter l’hiver, on suit les pas de deux jeunes rescapés de la Grande Guerre qui vont se tourner vers le continent latino américain – en particulier le Mexique – et ses rêves de révolution. Une nouvelle bande dessinée qui replace les destins individuels dans la grande histoire avec, comme toujours chez Kris et Maël, une dimension politique et idéologique très forte qui s’entremêle à un goût prononcé pour les vies minuscules.

Sam. 11

17 h

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

France Culture en direct

Librairie

Patrick Chamoiseau

En direct / Le Temps des écrivains 

France Culture installe un studio au cœur de la librairie de la Fête du Livre de Bron pour l’enregistrement d’émissions en direct et des interviews d’auteurs...
Retrouvez Sylvain Bourmeau, Matthieu Garrigou-Lagrange,Tewfik Hakem et Christophe Ono-Dit-Biot tout au long du week-end et vivez la radio en live !

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 11H30 à 13H 
Masterclasse de Valère Novarina animée par Sylvain Bourmeau

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 14H30 à 15H30
La Compagnie des auteurs de Matthieu Garrigou-Lagrange
Carte blanche à Patrick Chamoiseau

ENREGISTREMENT D’ENTRETIENS DE 16H à 16H30
Paso Doble de Tewfik Hakem avec Emmanuelle Pagano

ÉMISSION EN DIRECT DE 17H à 18H
Le temps des écrivains de Christophe Ono-Dit-Biot avec Patrick Chamoiseau
 

 

 

Sam. 11

18 h

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Grand entretien

Salle des Parieurs

Valère Novarina

Le théâtre du monde 

Depuis plus de trente ans, Valère Novarina développe une œuvre absolument inclassable qui fait la part belle à l’invention narrative et lexicale tout en portant un regard engagé et lucide sur les dérives de notre monde contemporain. Dans Le Vivier des noms, c’est à partir des noms propres de sa région natale qu’il développe une profonde réflexion sur l’identité, l’angoisse de la disparition annoncée, les liens entre le corps et le langage...
Autant de thématiques que l’on retrouve également dans ses essais, ses installations et ses toiles, avec un mélange toujours aussi explosif de noirceur et de gaieté, de gravité et d’humour (noir). Bienvenue dans le monde de Valère Novarina.

Sam. 11

18 h

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Magic Mirror

Daniel Arsand | Geneviève Brisac

Des héros trop discrets 

Les personnages de Daniel Arsand et Geneviève Brisac sont tous deux les victimes - et les héros - d’un 20ème siècle traversé par les catastrophes. Jenny, l’héroïne du roman de Geneviève Brisac, voit son histoire familiale percutée par la Révolution Russe, l’Occupation, la déportation et le difficile (impossible ?) retour à la vie. Klaus, personnage central du livre de Daniel Arsand, est un jeune homosexuel déporté pendant quatre ans à Buchenwald qui tente de reprendre le fil du siècle lors de son exil à Paris.
Dans les deux cas, se posent les mêmes questions liées à la violence humaine et politique, à la force de résistance et la dimension héroïque de ceux qui font de leur souffrance un viatique vers le nouveau monde... Mais un nouveau monde est-il possible ?

REMISE DU PRIX DES GENÊTS À DANIEL ARSAND
SAMEDI 11 MARS À 11H / MÉDIATHÈQUE JEAN PRÉVOST

Sam. 11

20 h 30

Hors les murs

Espace Albert Camus

Concert littéraire

 

Dans le nouveau roman de Marie Modiano, Lointain, une jeune femme se souvient de ses vingt ans : entre une rencontre avec un écrivain américain à peine plus âgé qu’elle, sur le pont des Arts et une interminable tournée théâtrale dans toute l’Europe, où elle entrevoit l’envers du décor. Mais qui lui permet de fuir des souvenirs trop lourds, faits d’attente et de solitude... Les mots pleins de charme de Marie Modiano font écho aux chansons non moins envoûtantes de Peter von Poehl, et à ses propres chansons.
Le nouvel album de Marie Modiano sort à l’automne, et celui de Peter von Poehl « Sympathetic Magic » en avril prochain.

En partenariat avec l’Espace Albert Camus
Tarifs pour la soirée (2 concerts) : 12 € Tarif réduit / 15 € Tarif plein
Ouverture des portes dès 19h - Possibilité de restauration sur place
Billeterie / Rens. : www.albertcamus-bron.fr

Sam. 11

22 h

Hors les murs

Espace Albert Camus

Concert littéraire dessiné

 

Jochen Gerner | Fabio Viscogliosi

Apologie du slow 

Concert en avant-première des nouvelles chansons de Fabio Viscogliosi, qui se déclinent pour la première fois en français, et qui font l’objet d’un mini-album à paraître au printemps 2017. Il lit également certains des textes de son dernier livre, Apologie du slow, qui sont autant de clins d’œil à ses nouvelles compositions musicales. Pendant que Jochen Gerner imagine sur grand écran le dessin de cette rencontre à plusieurs voix.

En partenariat avec l’Espace Albert Camus
Tarifs pour la soirée (2 concerts) : 12 € Tarif réduit / 15 € Tarif plein
Ouverture des portes dès 19h - Possibilité de restauration sur place
Billeterie / Rens. : www.albertcamus-bron.fr

Dim. 12

11 h

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Grand entretien

Salle des Parieurs

Jean-Pierre Filiu

Le miroir de Damas 

Dans Le miroir de Damas, sous-titré Syrie, notre histoire, Jean-Pierre Filiu tente de renouer avec l’histoire d’un pays abandonné aux violences et à l’horreur. En revisitant son passé – si intimement lié au nôtre – et en revenant sur les grandes figures de cette histoire (Saint-Paul, Saladin ou Abdelkader), il montre une autre facette d’un pays fondé sur l’harmonie des minorités, qui a aussi été un pays d’accueil, notamment pour les réfugiés arméniens. En tendant au monde ce « miroir de Damas », Jean-Pierre Filiu permet la compréhension des catastrophes contemporaines, et redonne à cette ville la dimension universelle qui est la sienne.

Dim. 12

11 h

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Magic Mirror

Rodrigo Fresán | Gonçalo M. Tavares

Les vertiges du présent 

Ils font tous deux partie des plus grands écrivains contemporains, lus et admirés par leurs pairs, portés aux nues par la critique contemporaine. Rodrigo Fresán et Gonçalo M. Tavares développent chacun une œuvre qui fait la part belle à l’expérimentation formelle, qui s’inscrit dans un héritage littéraire très fort (Kafka pour Tavares, Philip K. Dick et John Cheever pour Fresán) et qui décrit le monde d’aujourd’hui avec beaucoup de force et d’originalité. Deux auteurs atypiques aux livres inclassables, qui prouvent que la littérature est encore apte à se réinventer pour prendre en charge les vertiges du présent.

Dim. 12

12 h 45

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Salle des Parieurs

Alfons Cervera | Caryl Férey

La mémoire des vaincus 

L’un, Alfons Cervera, est un romancier espagnol explorant depuis des années la mémoire des vaincus de la Guerre d’Espagne dans des romans familiaux qui auscultent les stigmates de ce conflit au fil des générations et des époques, et à travers des personnages hauts en couleur. L’autre, Caryl Ferey, est un écrivain français, dont les livres naviguent de l’Afrique du Sud au Chili en passant par l’Argentine, et qui use du roman noir pour dire les maux des sociétés, les traces indélébiles des dictatures ou des régimes ségrégationnistes. Dans les deux cas, des romans très « romanesques » qui éclairent un monde où les vaincus n’ont pas toujours leur mot à dire.

Dim. 12

12 h 45

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Magic Mirror

Carole Fives | Valérie Mréjen

Nos enfants chéris 

La troisième personne, c’est l’enfant qui arrive, qui surgit et bouleverse la vie quotidienne, qui module la perception qu’on a du monde, qu’on a des autres, de la ville, des rues, des rituels, intimes ou collectifs... sous le regard aiguisé, amusé ou sidéré de son auteur Valérie Mréjen. Une femme au téléphone serait l’expérience inverse, bien que très proche, celle qui donne la parole à une mère déjà âgée, déjà malade, à ses attentes, ses avis tranchés, ses injonctions, ses angoisses. Et qui fait que la fille devient petit à petit la mère de sa mère... À son corps défendant. Deux récits à l’épreuve de la lucidité, du langage, du jeu, de la radicalité, et du poids de la responsabilité.

Dim. 12

14 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Salle des Parieurs

Luc Lang | Tanguy Viel

Une intime conviction 

Qu’est-ce qui pousse les personnages des romans de Luc Lang et Tanguy Viel à rejouer le film de leur existence pour comprendre comment ils en sont arrivés là ? Et pourquoi ils sont confrontés à un combat intérieur qui devrait leur permettre d’appréhender les choix de vie auxquels ils ont succombé. Dans Au commencement du septième jour, de Luc Lang, comme dans Article 353 du code pénal, de Tanguy Viel, les deux personnages de père interrogent la relation qu’ils ont à leurs enfants, à l’argent, aux rapports de soumission et de domination, à la manipulation, au paysage, à la survie, et au dérapage face à la loi. Deux romans dont le suspens est l’un des maîtres à bord, face à la force de l’intime conviction.

Dim. 12

14 h 30

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Dialogue d'auteurs

Magic Mirror

Claudio Morandini | Lee Seung U

Les livres de l’intranquillité 

Dans son premier roman traduit en français, l’écrivain italien Claudio Morandini met en scène un homme vivant seul dans la montagne, perdant peu à peu la mémoire et la lucidité, dont on comprend au fil du livre qu’il est une victime silencieuse des dérives de la société italienne contemporaine. Une oppression et une intranquillité qui caractérisent tous les personnages de l’écrivain coréen Lee Seung U, écartelés entre un sentiment de culpabilité permanent et une volonté d’émancipation individuelle qui se confronte à la dureté d’une société coréenne en constante mutation, symbole du capitalisme moderne et des inégalités grandissantes au sein de la population. Deux livres entre intime et politique qui nous font découvrir des réalités lointaines, pourtant très proche des enjeux français contemporains.

Dim. 12

16 h 15

Rencontres

Hippodrome Lyon-Parilly

Grand entretien

Salle des Parieurs

Jean-Paul Dubois

Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve... 

Dans les romans de Jean-Paul Dubois, les héros s’appellent systématiquement Paul, ils sont souvent seuls, parfois dépressifs, toujours drôles et attachants. C’est le cas de Paul Katrakilis, le personnage central de La Succession, joueur professionnel de Pelote Basque à Miami contraint de revenir dans sa maison natale en France à l’occasion des obsèques de son médecin de père. Dès lors, la mécanique se dérègle, l’atavisme (suicidaire) de la famille reprend le dessus sur les rêves d’évasion, la figure du père se superpose à son propre destin, et Paul prend la succession du cabinet paternel... Dans ce roman à la fois drôle et désespéré, on retrouve la gravité mêlée de fantaisie qui fait la singularité de Jean-Paul Dubois, le souffle de son écriture, sa faculté à dessiner des caractères, son regard acéré sur la famille, le destin, la solitude, mais aussi sur l’amour passionnel et la possibilité du bonheur...

Dim. 12

17 h 30

Lectures musicales

Hippodrome Lyon-Parilly

Clôture

Magic Mirror

Bertrand Belin

Littoral 

Après Requin, un premier roman éminemment poétique, Bertrand Belin revient avec un texte bref et de haute densité où l’on retrouve toute l’étrangeté et l’art de l’ellipse de l’artiste-écrivain. Trois marins pêcheurs, du côté de Quiberon, à un moment de l’Histoire qui pourrait être l’Occupation – mais ça n’est pas si sûr… Le patron (« l’autre »), un premier employé, le plus ancien, nommé « le troisième homme » et un jeune, « le plus jeune ». Leurs gestes quotidiens, la pêche, leurs relations tendues à cause de la personnalité violente de « l’autre ». La dernière journée : on croit que l’important c’est ce cormoran qui s’est pris dans les filets, mais non, beaucoup plus important, « l’autre » a tué un soldat de l’armée d’occupation le matin au moment d’embarquer. Le soir il est arrêté et sera exécuté. C’est tout et c’est énorme tant Bertrand Belin sait densifier la moindre phrase, le moindre mot, les charger d’informations cachées, les rendre menaçants. Un récit qui commence ainsi : « Toujours est-il qu’il s’agit bien d’un cormoran ».

À lire – Bertrand Belin, Littoral, POL, 2016 – Requin, POL, 2015
À écouter – Bertrand Belin, Cap Waller, Cinq 7 - Wagram, 2015