Accueil » Mémoire » Auteurs » Bruno Bayon

 

Bruno Bayon

Biographie

Critique musical rock, notamment au journal Libération, écrivain, auteur, entre autres, de Les Animals (Grasset, prix Interallié 1990), Les Pays immobiles (Grasset 2005), et Roulette russe, Journal d’un jeune homme perdu (Pauvert 2016).  

Cet auteur a participé aux rencontres suivantes :

L'époque et moi - 2016

Dans Un autre monde, Michka Assayas raconte comment il a sauvé la relation avec son fils de seize ans en montant un groupe de rock. Un savoureux roman trans-générationnel qui dit autant de l’histoire du rock, de l’époque que de la volonté de transmettre. Bayon propose dans Roulette russe, Journal d’un jeune homme perdu, un poignant voyage autour de sa chambre au début des années 80 sur fond d’obsessions littéraires, musicales, cinématographiques, amoureuses, suicidaires et sexuelles. C’est aussi le vertige rock’n roll qui est à l’oeuvre dans le roman de Xavier Durringer, Sfumato, et la vie de Raphaël, coupée en deux, en quête d’amours hallucinantes et de rencontres énigmatiques, le tout orchestré comme un grand jeu dangereux. Trois façons de redessiner une époque, qu’elle soit noire, new-wave ou décadente.

 

Des livres impossibles - 2006

Le livre pour enfants est le livre impossible que Christophe Honoré écrit comme une tentative d'autobiographie de ses dix ans. Quête acharnée de vérité et de pureté, sidérante de douceur et de rage, l'auteur, romancier et cinéaste, livre un texte indispensable qui dit l'amour impossible, l'homosexualité, la mort du père et l'adolescence comme le passage où se joue la révélation au monde. Bayon a, dans ses tiroirs, des romans “impubliables”. Comment, en effet, publier des livres qui parlent du suicide d'un frère, de l'émoi sexuel, de la douleur d'être au monde ? Son dernier roman Les pays immobiles, un texte d'une beauté sauvage, est une réponse et provoque chez le lecteur un bouleversement sensoriel rare et aussi quelques irrésistibles éclats de rire.

Avec Bayon et Christophe Honoré.
Animé par Pascal Jourdana.