Découvrez les invités du festival

Du 8 au 13 mars 2022, retrouvez près de 70 invités français et internationaux, des grandes figures de la littérature et de la pensée contemporaines, mais aussi des voix émergentes, des écritures nouvelles, des auteurs, illustrateurs et artistes pour le jeune public, des cinéastes, des musiciens, des photographes, autour d’un thème qui reflète autant l’actualité éditoriale que la tonalité de notre époque : Courir le risque.

Avec Dima Abdallah – Christine Angot – Florence Aubenas – Silvia Avallone –  Eduardo Berti – Arno Bertina – Julien Billaudeau   Jocelyn Bonnerave – Adrien Bosc – Stéphane Brizé – Julieta Cánepa – Arnaud Cathrine – Sorj Chalandon – Éric Chauvier – Marie Cosnay – Franck Courtès – Cruschiform – Marc Daniau – Constance Debré – Julia Deck – Renaud Dély – Diadié Dembélé – Pierre Ducrozet – Vincent Farasse – Yann Fastier – Thierry Froger – Praline Gay-Para – Gazhole – Thomas Giraud – Simonetta Greggio – Karen Hottois – Maylis de Kerangal – Étienne Kern – Perrine Lamy-Quique – Hélène Laurain – Michel Layaz – Hervé Le Tellier – Jessie Magana – Claire Marin  – Jean-Pierre Martin – Pablo Martin Sanchez – Nicolas Mathieu – Vincent Message – Antonio Moresco – Wilfried N’Sondé – Estelle Olivier – Virginie Ollagnier – Mathieu Palain – Sylvain Pattieu – Florence Pinaud – Laure Poudevigne – Maria Pourchet – David Prudhomme – Abel Quentin – Nathalie Quintane – Samuel Ribeyron – Nicolas Richard – Marine Rivoal – Patrice Robin – Cécile Roumiguière – Corinne Royer – Marie Sellier – Stéphane Servant – Joy Sorman – Audrey Spiry – Olivier Tallec – Laura Vazquez – Sébastien Vassant – Maud Ventura – Marie Vingtras – Arnaud Viviant – Antoine Wauter

Dima Abdallah est une écrivaine née au Liban et vivant en France, elle est l’auteure de deux romans parus aux éditions Sabine Wespieser, Mauvaises herbes, en 2020, et Bleu nuit, en 2022.
Après deux premiers romans, Des ballerines de papicha (prix de la Vocation 2011) et Des pierres dans ma poche (2016), Kaouther Adimi connaît un important succès en 2017 avec Nos richesses (prix Renaudot des lycéens), évocation du légendaire libraire et éditeur Edmond Charlot. Son quatrième livre, Les Petits de Décembre (prix du Roman Métis des lycéens), a été publié au Seuil en 2019. Kaouther Adimi est actuellement pensionnaire à la Villa Médicis.

Christine Angot est l’auteure de nombreux romans autobiographiques, dont L’Inceste (Stock 1999), Une semaine de vacances (Stock 2012), Un amour impossible (Flammarion 2015, prix Décembre) et de pièces de théâtres. Son dernier roman Le voyage dans l’Est remporte le prix Médicis (Flammarion 2021).

Florence Aubenas est Grand reporter pour Le Monde, après l’avoir été pour Libération (de 1986 à 2006), puis Le Nouvel Observateur (de 2006 à 2012). Essayiste, elle a publié notamment La Méprise : l’affaire d’Outreau (Seuil, 2005), Le Quai de Ouistreham (2010) et En France (2014) et L’inconnu de la Poste (2021), aux éditions de L’Olivier.

Silvia Avallone est une écrivaine italienne née en 1984 à Biella, où elle a grandi, et qui vit désormais à Bologne. D’acier (Liana Levi 2011), son premier roman, la propulse au premier plan de la scène littéraire italienne et internationale. En France, le livre remporte le Prix des lecteurs de L’Express et connaît un succès immédiat. Viennent ensuite Marina Bellezza (2014), La Vie parfaite (2018) et Une amitié (2022), toujours aux éditions Liana Levi.
Eduardo Berti est un écrivain né en Argentine, vivant en France et écrivant en espagnol, membre de l’Oulipo depuis 2014, auteur d’une œuvre considérable composée de romans, récits, recueils de nouvelles et microfictions publiés chez Actes Sud dont L’Ombre du boxeur (2011) et Le Pays imaginé (2012). Il publie aux éditions de la Contre-Allée un diptyque composé de Un père étranger et Un fils étranger, en 2021.  

Arno Bertina est écrivain, auteur de nombreux romans et récits publiés aux éditions Verticales parmi lesquels Je suis une aventure (2012), Des chateaux qui brûlent (2017), L’âge de la première passe (2020) et Ceux qui trop supportent (2021)

Auteur illustrateur pour l’édition jeunesse et pour la presse, il a illustré plusieurs albums et des livres documentaires en variant les techniques et en s’inspirant de procédés d’impressions comme la gravure sur bois ou la sérigraphie. Il anime aussi des ateliers pour les enfants et les adolescents.    

Jocelyn Bonnerave est écrivain, il a publié deux romans parus au Seuil, dans Fiction & cie, Les Nouveaux Indiens (2009, prix du Premier roman 2009) et L’Homme bambou (2013). Son nouveau roman, Zone blanche, paraît dans la collection La Brune au Rouergue en 2021.