Découvrez les invités du festival

Une édition en ligne qui accueille une cinquantaine d’invités aux registres divers : des romanciers, des poètes, des auteurs de BD, de théâtre et de polars, mais aussi des auteurs et illustrateurs jeunesse, des philosophes, des historiens, des musiciens et des artistes réunis autour d’une thématique aux allures de manifeste littéraire : Un invincible été.
Écrivain, essayiste, auteur dramatique et plasticien. Il a publié des romans, récits et essais dont Vies potentielles (Seuil 2011) ou Le livre de la faim et de la soif (Gallimard 2018). En 2020 paraît Thésée, sa vie nouvelle (Verdier) tandis qu’il participe à une résidence co-organisée par la Fête du Livre de Bron, l’École Urbaine de Lyon et European Lab intitulé Enquêter, enquêter, mais pour élucider quel crime ?
Denis Baronnet est un auteur pop. Musicien dans un groupe de rock, auteur de théâtre, acteur et désormais auteur jeunesse, il publie chez Actes Sud, Milan et au Seuil, essentiellement avec son complice, l’illustrateur Gaëtan Dorémus. Sa marque de fabrique ? Le burlesque et l’humour décalé, envers et contre tout.
Ethnologue, professeur des universités, il a longtemps enseigné à l’Université de Paris VII Denis-Diderot où il fut membre du Laboratoire d’anthropologie visuelle et sonore du monde contemporain. Ethnologue du quotidien, il s’intéresse dans des livres à la fois érudits et iconoclastes, à des sujets ou objets de tous les jours, comme la porte, la chambre à coucher ou plus récemment le bureau.
Négar Djavadi est romancière et scénariste. Née à Téhéran en 1969, elle grandit à Paris. Après des études de cinéma à Bruxelles, elle débute derrière la caméra au poste d’assistante opératrice. Pendant dix ans, elle participe au tournage d’un grand nombre de films (Jacques Rivette, Tonie Marshall, Zabou Breitman…). Son premier scénario, primé, la décide à se consacrer à l’écriture. Téléfilms, séries, elle enchaîne les projets. En août 2016, elle publie son premier roman, Désorientale, unanimement salué par la critique, véritable succès de librairie, traduit en une dizaine de langues.
Auteur illustrateur depuis déjà 20 ans, distingué par le New York Times en 2012 et à la Foire de Bologne en 2015, Gaëtan Dorémus a publié plus de 60 livres aux éditions du Rouergue, aux Fourmis rouges ou encore au Seuil. Dès qu’il le peut, il met en images les histoires de son ami Denis Baronnet.
Pierre Ducrozet est écrivain, auteur de plusieurs romans dont L’invention des corps et Le Grand Vertige chez Actes Sud. Grand voyageur, il aime observer le monde qui l’entoure et publie avec Julieta Cánepa des ouvrages jeunesse sur les enjeux de notre temps.
Née à Istanbul, elle est metteuse en scène, auteure dramatique, scénariste, comédienne et écrivaine, auteure de pièces de théâtre jouées dans le monde entier et d’un premier roman publié chez Jean-Claude Lattès intitulé Trésor national. Elle est par ailleurs chroniqueuse, auteure de plus de 500 articles en langue turque, et une figure du cinéma français et turc, où elle a tourné pour Amos Gitaï (aux côtés de Jeanne Moreau) ou Lorenzo Gabriel.
Né en 1991 à Montbéliard (Doubs), Thomas Flahaut a étudié le théâtre à Strasbourg avant de s’installer en Suisse pour suivre un cursus en écriture à l’Institut littéraire suisse de Bienne. Diplômé en 2015, il vit aujourd’hui à Bienne. Il s’initie à l’écriture de scénario et a cofondé le collectif littéraire franco-suisse Hétérotrophes, avec des auteurs issus de la filière biennoise. Il a publié deux romans aux éditions de L’Olivier, Ostwald et Les nuits d’été.
Né en 1960 à Nice, il débute au Monde en 1981, journal dont il deviendra le directeur après avoir été grand reporter, rédacteur en chef, chroniqueur. Il fonde ensuite le journal Le 1, puis Zadig et America, tout en se consacrant à l’écriture d’essais et de romans publiés pour la plupart aux éditions Gallimard. Il est depuis l’enfance un grand passionné de cyclisme, sport sur lequel il a publié un livre intitulé Petit éloge du Tour de France.