Un été littéraire façon puzzle

L’été est là. Les libraires partenaires et l’équipe de la Fête du Livre de Bron vous proposent leurs conseils de lecture parmi les publications de ces derniers mois. À découvrir et à savourer au cours des semaines estivales à venir !

Par Lire à Bron.

Bande dessinée

  • La recommandation de Clémentine, de l’équipe de la Médiathèque Jean Prévost (Bron)
    Une éducation orientale, Charles Berberian
    Casterman (octobre 2023)

    Charles Berberian passe une partie de son enfance au Liban, chez sa grand-mère, aux côtés de son grand frère Alain, qu’il adule. Il en tire, après la mort de celui-ci, un portrait de souvenirs de sa Beyrouth à lui, lumineuse, libre, enveloppante, drôle, teintée des parcours individuels cosmopolites de toute sa famille. Les endroits que l’on traverse ressemblent toujours aux personnes qui les animent !
    À retrouver Chez mon libraire

 

Roman

  • La recommandation de l’équipe de la librairie Terre des Livres (Lyon 7ème)
    Malentendues, Azza Filali
    Elyzad  (février 2024)

    Un texte réconfortant et authentique sur le quotidien des femmes de la Tunisie rurale. Emna, citadine éduquée tout droit venue de la capitale, se rend à Tezdaine afin d’évaluer le degré de civisme et d’autonomie de ces Djerbiennes supposément asservies aux traditions. Confrontée à des personnalités incarnées, attachantes et inoubliables, elle redécouvre tout de l’amour, de l’amitié et de la solidarité.
    À retrouver Chez mon libraire

 

  • La recommandation de Romain pour la librairie des Danaïdes(Aix-les-Bains)
    Border la Bête, Lune Vuillemin
    La Contre Allée (janvier 2024)

    Des images marquantes, une écriture saisissante. Ce froid blanc qui englace. Les paysages de forêt au coeur, et la nature, ce dehors qui dialogue avec nos en-dedans. Lune Vuillemin écrit des livres remarquables, gonflés d’espaces et de réflexions, portés par un univers singulier, une langue qui semble vouloir donner la juste mesure de notre rapport à la nature. Comment recevoir le paysage, quelle est notre place en lui ? Ainsi des personnes que l’on rencontre.
    À retrouver Chez mon libraire

 

  • La recommandation de l’équipe de Ma Petite Librairie (Bourgoin-Jallieu)
    Chiennes de garde, Dahlia de la Cerda
    Editions du sous-sol (mars 2024)

    Dans une langue débordante de rage, à la première personne, les héroïnes de « Chiennes de garde » sont déterminées à résoudre leurs problèmes par elles-mêmes, car elles savent que, s’il y a bien une chose sur laquelle elles ne peuvent pas compter, c’est sur l’aide de Dieu. Qu’elles soient femmes au foyer, influenceuses, trafiquantes, riches ou pauvres, on tisse petit à petit le lien qui les unit, et on dresse le portrait des différentes réalités, sociales et politiques, de ce pays. Rage, férocité et talent ! 
    À retrouver Chez mon libraire

 

  • La recommandation de Nathalie, de l’équipe de la Médiathèque Jean Prévost (Bron)
    La Troisième main, Arthur Dreyfus
    Editions P.O.L (Août 2023)

    1914, Besançon, Paul Marchand, jeune ado (14-15 ans), en allant livrer du lait en zone trop proche des tranchées, est blessé par un obus. Un professeur fou va lui greffer une troisième main au niveau du nombril. Il ne pourra s’en défaire… pour le meilleur comme pour le pire. D’un romanesque fou, avec ce page-turner de haute qualité littéraire, Arthur Dreyfus surprend toujours.
    À retrouver Chez mon libraire

 

  • La recommandation de Benoît  pour la Librairie de l’Hôtel de Ville(Bron)
    Le dernier thé de maître Soho, Cyril Gely
    Edition Arléa (2024)

    Un même soir de juillet 1853, Akira Sohô, le plus grand Samouraï, range son sabre à jamais ; Ibuki, fille d’un fameux producteur de saké, naît. À 20 ans, Ibuki fuit sa destinée et part en quête du légendaire Maître Sohô, afin de devenir sa disciple. Ce roman est un voyage poétique qui réunit deux visages du Japon du XIXè siècle : la voie du sabre et la voie du thé.

À retrouver Chez mon libraire

 

Polar

  • La recommandation d’Aline  pour la Librairie de l’Hôtel de Ville(Bron)
    La dernière maison avant les bois, Catriona Ward
    Pocket (février 2024)

    Ted vit seul dans l’impasse de Needless Street. Seul ? Non. On entend des cris et des miaulements à travers les planches qui couvrent ses fenêtres. Quand Dee Dee emménage dans la maison voisine, elle est convaincue de l’implication de cet homme insociable et bizarre dans la disparition de sa petite sœur. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’avec Catriona Ward, les apparences sont trompeuses..

À retrouver Chez mon libraire

 

Jeunesse 

  • La recommandation de Chantal, de l’équipe de la Médiathèque Jean Prévost (Bron)
    La petite espionne des Nymphéas, Béatrice Fontanel et illustrée par Alexandra Huard 
    Seuil Jeunesse (mars 2024)

    On plonge avec délice dans le foisonnant jardin et la maison du grand maître impressionniste Claude Monet. Une ode à la beauté de la nature sublimée par les illustrations panoramiques d’Alexandra Huard. Un bel hommage à ce génie de la peinture et grand adorateur des fleurs ! Un dossier documentaire et un QR code pour la version audio complètent l’album pour tous dès 7 ans.
    À retrouver Chez mon libraire

 

  • La recommandation de Coraline pour la Librairie de l’Hôtel de Ville(Bron)
    Les Whisperwicks Tome 1 : Le labyrinthe sans fin » de Jordan Lees, illlustration de Maike Plenzke
    Editions Azou (avril 2024)

    Benjamiah aime la rationalité, les sciences et sa vie paisible à Flammèche-les-eaux. Mais une étrange poupée va le guider petit à petit à Dedaleum, un monde labyrinthique impossible à cartographier. Au milieu de ces dédales infernaux, Ben va faire la rencontre d’Elizabella et l’aider à chercher son frère. Le premier tome d’une toute nouvelle série jeunesse prometteuse, riche et originale !
    À retrouver Chez mon libraire

 

  • La recommandation de Chantal, de l’équipe de la Médiathèque Jean Prévost (Bron)
    L’enfant, le peintre et la mer de François Place
    École des loisirs – Pastel (2023)

    Superbe rencontre avec Ricardo Cavallo, un amoureux de la peinture et de l’Art. Il transmet dans son atelier son amour de l’observation, des couleurs, du partage. « Sans les artistes je crois qu’on perdrait quelque chose de la beauté du monde » dit le peintre. Sublime ! Une nouvelle œuvre d’art du grand François Place à lire en famille. C’est sublime, poétique et merveilleux ! Du grand art ! Un bijou littéraire !
    À retrouver Chez mon libraire

 

Science-fiction

  • La recommandation de Camille de l’équipe de la Médiathèque Jean Prévost (Bron)
    La vie invisible d’Addie Larue de Victoria Schwab
    Lumen (2021)

    France 17e siècle : pour fuir un mariage arrangé, Addie scelle un pacte avec un mystérieux inconnu. Le prix à payer est terrible car elle disparaît alors aux yeux des autres… Un roman étonnant malgré un sujet à priori galvaudé où l’autrice explore des thématiques plus profondes tournant autour de la solitude, l’identité et l’angoisse de la mort. Un très beau roman aussi captivant qu’émouvant.
    À retrouver Chez mon libraire

 

Partage
Tags

Suivez-nous
© Fête du livre de Bron 2021

Appuyez sur “Entrée” ou cliquez sur l’icône de recherche pour afficher les résultats.