Vues d’ailleurs, avec Simonetta Greggio

@Gianmarco Chieregato - 2016
“Vues d’ailleurs”, une conversation en français avec un écrivain qui ouvre une fenêtre sur le monde. Aujourd’hui, Simonetta Greggio nous parle de Bellissima, paru aux éditions Stock. Un podcast inédit, intime et littéraire, sur fond d’archives sonores et de matériaux personnels.

par Yann Nicol & Cheese Naan.

L’auteure / Simonetta Greggio
Née en 1961 à Padoue, Simonetta Greggio vit en France depuis 1981. Elle est l’autrice de nombreux romans tous écrits en français, parmi lesquels La Douceur des hommes, Dolce Vita, Les Nouveaux Monstres, parus chez Stock, et Elsa mon amour, paru chez Flammarion. Journaliste, elle a produit pour France Culture des documentaires consacrés à Virginia Woolf et Brigitte Bardot. Le dernier, sur Benito Mussolini, a été diffusé durant l’été 2021.


Le livre / Bellissima (Éditions Stock)
« Qu’est-ce qui m’a poussée, jeune fille, à abandonner mes proches, ma maison, ma langue maternelle ? Pourquoi ai-je laissé derrière moi mes amis, mes petits frères, ma mère, mon pays ? Qu’est-ce qui fait qu’un homme tendre comme mon père est devenu un monstre, à un moment donné ? Quel est ce mal qui m’a rongée jusqu’à presque en crever ? Cela s’appelle Italie : ma douleur, mon amour, ma patrie. Un pays qui n’a pas fait les comptes avec le fascisme dont il fut l’inventeur. Un pays comme une famille, plein de secrets – bruyants, destructeurs, meurtriers. »
Après Dolce Vita 1959-1979 et Les Nouveaux Monstres 1978-2014, Simonetta Greggio poursuit son « autobiographie de l’Italie ». Pour la première fois, elle raconte l’histoire de sa famille, de ses parents, et la sienne. À la violence intime répondent les années sombres et rouges de l’Histoire.

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print
Tags

Dans la même rubrique

Suivez-nous
© Fête du livre de Bron 2021

Suivez-nous
© Fête du livre de Bron 2021

Appuyez sur “Entrée” ou cliquez sur l’icône de recherche pour afficher les résultats.